21ème proposition

21ème proposition : Choisir la CNDP comme instance de référence pour l’organisation du débat public

Retrouvez les constats du thème dans le rapport complet et réagissez  en bas de page

Faire de la CNDP une structure généraliste de référence du débat public, capable d’intervenir tant sur les questions de développement durable que que sur les enjeux de société.

Il s’agit de consolider cette instance reconnue pour favoriser la diffusion des pratiques de concertation, en élargissant le champ de saisine de l’article L.121-10 du Code de l’Environnement au delà des questions d’environnement, de développement durable ou d’aménagement.

Publicités

2 commentaires pour 21ème proposition

  1. hannecart etienne dit :

    En tant que Président d’associations environnementales depuis près de 10 ans déjà, j’ai participé activement à de nombreuses réunions de CNDP en région PACA et LR.
    Globalement, c’est un bon outil démocratique. Toutefois, la plupart des réunions sont trop locales et nécessitent des frais de transport non négligeables pour y participer. Certains présidents de CNDP,trop rarement, le comprennent et vous aident; d’autres pas du tout et cela même si vous publiez un cahier d’acteur. Résultat: un dialogue déséquilibré dès le départ entre une équipe nombreuse d’ingénieurs (typiquement de 10 à 15) représentant l’exploitant, d’une part, et des citoyens peu experts et plutôt sentimentaux, de l’autre. Quant à l’utilisation de forum, les CNDP la pratiquent déjà très largement. On y reçoit des réponses trop générales voire évasives de la part des futurs exploitant et cela crée une certaine amertume citoyenne.
    Pour notre part, seule une demande ciblée d’une étude ou d’un atelier complémentaire (avec expert indépendant) conduit aux conditions d’un vrai dialogue encore faut-il qu’il y ait des gens compétents dans la salle.
    Meilleures salutations
    Prof. Dr Sc E. Hannecart
    Expert matériaux auprès de la CE
    Président de la FIDEA

    • Bonjour et merci de nous faire partager votre expérience.
      Je crois également que la CNDP est l’instrument participatif le plus à même d’être utilisé pour améliorer les pratiques de concertation, c’est pourquoi je souhaite m’appuyer sur celle-ci en élargissant ses compétences.
      Votre commentaire met en lumière la difficulté que rencontre la CNDP et les organisateurs de concertation en général à mobiliser les citoyens. Il n’est pas compliqué de mobiliser les personnes impliquées sur un sujet mais il faut que les autres individus, qui n’ont pas d’intérêt a priori prennent conscience que leur avis peut également influencer la version finale d’un projet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s